L’équipe

Claude Castonguay

Agente de développement

info@lecprf.org
514-526-2673

Marie-Iris Légaré

Formatrice

mlegare@lecprf.org
514-526-2673

Denis Chicoine

Formateur

dchicoine@lecprf.org
514-526-2673

CONSEIL D’ADMINISTRATION

2017 – 2018

Marie-Ève Campbell, Anne-Marie De La Sablonnière, Jean-Philippe Gay, Lise Lebrun, Yann Panneton, Maud Vallières-Polo (Absente de la photo)

 

Bientôt 50 ans d’histoire

C’est en 1970 que voit le jour le Centre de pastorale en milieu ouvrier (CPMO), nom d’origine du CPRF.

Dans une perspective anticapitaliste et socialiste, le CPMO développe, à cette époque, une formation pour des prêtres présents dans des quartiers populaires et des usines du Québec. Le projet de société du CPMO est caractérisé par l’éducation populaire autonome, soit un souci de respecter les pratiques et la culture des personnes de ces milieux.

À partir des années 90, le CPMO s’associe davantage à des événements forts et signifiants dans la lutte pour la justice sociale auxquels militent plusieurs regroupements et mouvements sociaux progressistes. Au tournant des années 2000, le CPMO lance un vaste chantier de réflexion sur le sens de l’engagement social à travers le Québec. Il se met à l’écoute de ce qui crée du sens et donne du souffle aux personnes et aux organisations engagées dans des projets et des luttes pour la justice sociale.

En 2005, le CPMO, après 35 ans d’existence et dans un contexte social différent, décide d’actualiser son appellation ainsi que sa mission et devient le Carrefour de participation, ressourcement et formation (CPRF). Le CPRF continue cependant plus que jamais sa mission centrée sur l’éducation populaire autonome, l’engagement citoyen et la transformation sociale. Il continue d’oeuvrer auprès des organismes d’action communautaire autonome dans toutes les régions du Québec.

À ce jour, le CPRF demeure un acteur incontournable en éducation populaire autonome. Il soutient et dynamise l’engagement des personnes et des organisations engagées socialement partout à travers le Québec. Il met de l’avant une notion essentielle, soit le plaisir de l’engagement.